Spécial Confinement : Le Grand Nord Américain dans son salon

Le printemps s’est oublié, il a choisi la pluie, le soleil gris et les nuages chagrineux pour habiller notre ciel d’avril. Alors on continue à jouer avec les saisons, à s’envoler sur les terres où il fait nuit huit mois par an et à s’imaginer de quoi fleuriraient nos journées. Je pourrais choisir la saison où il fait jour 24 heures sur 24 bien-sûr, mais alors il faudrait vous recréer la grandiloquence du mont Denali et du lac Kathleen dans votre salon et pouvoir les escalader, ça ne ferait que nourrir la frustration de notre enfermement. Restons donc rêveurs… Aujourd’hui, je vous emmène dans le GRAND NORD AMÉRICAIN ! … Lire la suite Spécial Confinement : Le Grand Nord Américain dans son salon

Special Confinement : L’Islande dans son salon

Je me lance ainsi cette semaine un petit défi : réussir à vous envoler dans notre deuxième Pays Imaginaire sans pouvoir physiquement vous y randonner. Car vous faire rêver de cette île de glace sans vous en montrer la terre noire, les océans cristallisés, les Fjords verdoyants et les roches multicolores, c’est comme vous faire écouter Beethoven alors que vous êtes sourd ! … Lire la suite Special Confinement : L’Islande dans son salon

Spécial Confinement : L’Irlande dans son salon

En cette saison printanière où les giboulées de mars nous font des poissons d’avril, il me semble opportun de s’adapter au climat et de commencer notre périple en appartement par une destination aux quatre saisons en une journée. Fidèle à mon âme sœur cachée au creux de la tourbe humide du Donegal, je vous propose donc que notre premier Pays Imaginaire soit L’IRLANDE ! … Lire la suite Spécial Confinement : L’Irlande dans son salon

Make it happen!

Lorsque j’ai frappé à la petite porte en haut des trois (ou peut-être quatre) marches de la petite maison de ville de Marc & Stephanie, mes hôtes à Philadelphie, je fus accueillie par les aboiements furieux de Lola, par l’air hirsute de Marc, par l’absence de Stephanie au téléphone. Pour ma part, j’arrivais une fois … Lire la suite Make it happen!

Au coin du feu de bois

L’un des nombreux avantages du Fireweed Hostel, c’est qu’il est ouvert toute l’année. En effet, on prend un risque lorsque l’on tente d’explorer les Rocheuses Canadiennes en dehors des sentiers battus, en dehors du temps qui nous est imparti. Ainsi, lorsque j’ai traversé les rues enneigées et, soyons honnête, désertes, de Field, certaine d’y trouver … Lire la suite Au coin du feu de bois