Plus grand que nature

Sur le sentier Auriol

Il aimait courir dans le sombre crépuscule de minuit d’été, écouter les murmures sombres et somnolents de la forêt, en lire les signes et les messages comme un homme lirait un livre, et se mettre en quête du mystère qui l’a appelé, appelé qu’il soit éveillé ou endormi, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, pour qu’il vienne.

L’Appel du Monde Sauvage, Jack London

Articles à venir :
Randonner le Parc National de Kluane
Itinéraire dans le Sud Yukon

Si vous voulez en savoir plus sur mes aventures dans le Yukon, lisez mes carnets de route

Sur la route