Là où les horizons se mêlent

Ailleurs
Son cœur est Ailleurs
Il suffit d’un bruit étranger
D’un virage inconnu
Elle part
Elle est déjà partie

Ailleurs

Elle apprend
Ailleurs
Elle s’apprend

Là où les horizons se mêlent
Où le jour contient une infinité de nuits
Où la nuit appartient à un arc en ciel qui luit

Ailleurs

Elle cherche
Ailleurs
Elle se cherche

En quête perpétuelle d’une aventure
D’une exploration
D’une émotion
En quête perpétuelle de sens

Subjuguée Renversée Tonitruée
Par chaque espace qu’elle foule
Par chaque instant qu’elle hume
Elle suit son étoile chanceuse
Son étoile du soir et du matin
Son étoile de la Lune

Là où les horizons se mêlent
Où les pluies contiennent des milliers de chants
Où les brumes appartiennent aux souvenirs d’avant

Ailleurs

Elle trouve
Ailleurs
Elle se trouve

Libre Sauvage Mais pas que
Fugace Volage Mais pas que

Elle flamboie sa destinée ardente
Elle embrase les mondes qui la contiennent
Elle virevolte les nations qui l’appartiennent
Elle parcourt son envolée fuyante

Justine T.Annezo – 3 décembre 2022 – GTM+2


Une réflexion sur “Là où les horizons se mêlent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s