Mes endroits préférés à Toulouse…

pour aller prendre un brunch :
* La belle verte, 50 Rue d’Aubuisson : Petit restaurant bio, idéal aussi pour un lunch. Petite terrasse qui donne sur la rue. Vous pouvez y aller la bouche en cœur au dernier moment et sur un coup de tête, on trouvera (presque) toujours de la place pour vous, mais soyez préparé aux remontrances de la patronne qui n’aime pas trop les hasards de dernière minute.

… pour aller prendre un lunch (et pas cher le lunch!) :
* Café Authier, 25 Place Dupuy : Plus vieil établissement de Toulouse, toujours bondé à midi, on trouvera quand même une place pour vous sur la banquette encombrée, si c’est pas pour tout de suite, au moins pour le prochain service. Décor style “bistrot parisien” et cuisine à la française.
* Aligot bar, 35 Rue du Taur : L’endroit ne paie pas de mine, la serveuse cache parfois sa gentillesse sous un brin de mauvaise humeur mais c’est un refuge parfait pour les froides journées d’hiver. On vous sert là-bas la spécialité de la ville – la saucisse bien sûr – accompagné du plat aveyronnais typique: l’Aligot. C’est bon, c’est efficace et ça réchauffe ! (pour le régime, bien-sûr, on repassera !).
* Le Sherpa, 46 Rue du Taur : Simple, efficace, propose des galettes pour tous les goûts. Il y a même la version sandwicherie à emporter un peu plus bas dans la rue du Taur pour ceux qui n’ont pas le temps de se poser ou préfèrent déguster leur déjeuner sur la Place du Capitole à deux pas.
* El caminito, 3 Rue des Gestes : C’est tout petit, c’est convivial, on vous parle espagnol, anglais ou français, vous êtes transportés au bout du monde en quelques secondes et vous mangez de délicieuses empanadas argentines.
* O Saj Food, 15 Rue Léon Gambetta / 87 Rue Pargaminières : Si vous êtes plutôt du genre à emporter pour manger votre galette libanaise sur les Quais de la Daurade, vous choisirez la première adresse. Si c’est l’hiver, ou que vous préférez vous installer dans une petite salle chaude habitée du doux ronron des conversations, vous irez rue Pargaminières. Quelque soit l’adresse choisie, vous ne serez pas déçu, on se régale tous de ces mana’ich savoureux.
* Pour le cadre, quand le printemps fleurit les rues de violettes, vous trouverez aussi votre bonheur sur la Place Salengro ou bien la Place de la Trinité.

… pour aller boire une tasse de thé ou de café, et manger une bonne pâtisserie :
* Si vous êtes plutôt du genre gourmand, allez au Salon d’Eugénie, 16 Rue des Lois
* Si vous êtes plutôt du genre British, allez chez Bapz au 13 Rue de la Bourse, qui propose aussi des brunchs, soit dit en passant
* Si vous êtes plutôt du genre littérateur, allez au Petit Magre, 4 Rue Baronie
* Si vous êtes plutôt du genre café serré, allez à la Brûlerie des Saveurs, 5 Place Rouaix

Mon coup de cœur absolu pour aller boire un verre
Le Kalimera au 15 rue du Toul

Costa, le patron aussi grec que son bar révolutionnaire, nous a fait plusieurs fois la mauvaise blague de partir s’installer à la capitale, mais tant pis pour Paris, tant mieux pour nous, il est revenu ! Chez Costa, on mange de la feta ou du jambon cru, on boit du Ouzo pour étancher sa soif, on refait le monde, on parle de sa dernière peine de cœur ou de ce qui nous tient à cœur. Chez Costa, on est communiste, anarchiste, humaniste ou tout autre chose. Chez Costa, on aime tout le monde, rencontre chacun.
Chez Costa, on se sent parfaitement chez soi.

… pour bien manger dans un vrai bon restaurant :
***Cuisine d’ici
* La Madeleine de Proust, 11 rue Riquet : Je ne sais pas si ça m’a rappelé mes souvenirs d’enfance oubliés, mais ça m’a très certainement donné de très beaux souvenirs au présent…
* Le petit Bacchus, 16 rue Pharaon : Ce que j’aime bien au Petit Bacchus et qui me fait – va savoir pourquoi ! – me sentir comme une vraie adulte, c’est qu’avec le menu Découverte, on nous accorde les mets et le vin. C’est comme si on me faisait de la magie des papilles à chaque nouveau plat, et puis je sais pas, l’idée de manger avec Bacchus, ça me fait tout de suite voyager !
* Au bon manger, 10 Boulevard du professeur Léopold Escande : Agréable été (petite cour intérieure) comme hiver (salle intime et chaleureuse), c’est une cuisine simple avec ces surprises d’imagination parfois, dont le goût de petites folies est fort appréciable.
* Le patio de la table ronde, 59 rue Pargaminières : Bon d’accord, le service peut parfois être un peu long mais c’est un vrai havre de fraîcheur en pleine été, lorsqu’on peut manger à l’ombre de sa cour intérieure.
*** Et Cuisine d’ailleurs
* L’esquinade, 28 rue de la Chaîne : Voisin du Brughel (voir plus bas), c’est très agréable l’été et c’est très bon.
* Lo Stivale, 10 Rue des Moulins : Régal de l’Italie dans ce petit restaurant aux plafonds voûtés et aux murs en briques toulousaines.
* La Grand’ Pizzeria, 4 rue Castellane : Lorsque l’on passe la petite porte d’entrée, on est bien surpris de trouver un si grand restaurant aux multiples alcôves secrètes qui sentent l’Italie à plein nez et se réchauffent à l’immense four à bois. Et ça n’est pas la seule (bonne) surprise ! Sauf si vous avez fait un pari avec vous-même, contentez-vous tout de même de la petite pizza qui est déjà bien assez grande.
* Pizz’Art, 116-118 , rue du Faubourg Bonnefoy : On s’éloigne un peu du centre ville mais le service à l’accent chantant, la pâte extra fine et les produits arrivés tout droit d’Italie qui régalent nos pizzas, valent définitivement le détour !

… pour aller boire un verre et manger sur le pouce (ou sur la main) :
* The ptit London, 7 Rue Riquet : Large choix de bières pour pas cher (jusqu’à peu, on y trouvait la pinte la moins chère de Toulouse). Food Truck intérieur qui change sa carte en fonction de la saison et propose tout un assortiment de finger food et hamburgers à la française. L’ambiance est décontractée et chouette.
* Foxy, 2 Avenue Paul Séjourné : Certain dirait qu’on y trouve là les meilleurs mojitos de la ville (et c’est vrai que c’est un sacré régal). En soirée, on vous propose une assiette dégustation surprise de tapas aux recettes originales dont l’assortiment change en fonction du jour et de l’humeur du cuisinier. Réservation conseillée.

… pour aller boire un verre uniquement (ou plusieurs me direz-vous…) :
* Bar Le Concorde, 17 rue de la Concorde : L’un des plus vieux établissements de la ville, ambiance feutrée et d’un autre temps pour une soirée tamisée ou parfois rythmée par un concert à texte ou un quiz musical.
* Le Père Peinard, 1 Rue des Chalets : Large sélection de bières à la pression, environnement chaleureux entre ses murs de briques typiquement toulousains. Petite salle au sous sol qui propose des concerts le weekend. Petite terrasse dans la rue.
* The Thirsty Monk, 33 Allée Jean Jaurès : Pub Irlandais, bières à la pression un peu passe-partout mais grand choix à la bouteille. Terrasse sur les Allées Jean Jaurès. Deux happy hour, dont une entre 21h et 22h, si mes souvenirs sont bons. (Et pour un autre happy hour qui vaut vraiment le coup, vous pouvez aussi essayer le Pub O’Clock)
* Ô boudu pont, 1 Rue de la République : Vous traversez la Garonne et vous vous retrouvez pas loin de Saint Cyprien, vous êtes sur la rive gauche (ou droite, je sais jamais… enfin, vous êtes à l’ouest quoi!). Café culturel qui propose parfois quelques concerts, l’endroit en lui-même n’a rien de spécial mais je m’y sens bien… Pendant un temps, c’est là que je finissais quand j’avais fait le tour des QG habituels et que j’avais besoin de changer d’air (dans les parages, il y a aussi l’Almanach Bistrot Bar qui est chouette et dont le feu de cheminée est très prisée en hiver).
* Breughel l’Ancien, 30 Rue de la Chaîne : Très (très!) large sélection de bières, à la pression ou à la bouteille. Si vous arrivez suffisamment tôt, vous aurez le droit aux cacahuètes et aux olives à volonté. Chouette terrasse sur la Place Arnaud Bernard, lieu de rassemblement de tous les hippies de Toulouse et d’ailleurs pendant les soirées d’été
* The George and dragon, 1 Place du Peyrou : Pub très Anglais, aux moquettes confortables et aux banquettes molletonnées
* The Wild Rose, 17 Rue Maury, : Pub très très Anglais puisque la patronne est anglaise. La petite salle conviviale prête parfois ses murs aux artistes locaux dont les oeuvres se disputent les écrans aux mille et un sports. Le petit plus de la maison : une large sélection de mojitos à 4€ le mardi soir !
* Pour son cadre parfois un peu trop étudiant à mon goût mais très agréable en été : le Pub Saint Pierre, 11 Place Saint-Pierre


Une réflexion sur “Mes endroits préférés à Toulouse…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s