La valse des escargots

Je regarde, vagabonde immobile, le monde à travers ma fenêtre. Je contemple les escargots s’en donner à cœur joie pendant que moi je m’enferme, pendant que moi je me confine. Comme je l’envie cette course aux escargots, comme je voudrais me mouvoir de leur lenteur sous la pluie, que mon immensité soit un muret de jardin, que ma félicité soit un chagrin de printemps. … Lire la suite La valse des escargots

Vagabonde immobile : Semaine 5-6

L’Insurgée JOUR 29 Hier, le « Grand Macron » a parlé, éveillant l’amertume dans mon cœur, allumant ma colère et toutes les bombes dont je voudrais faire exploser le système. Mais il a surtout exacerbé ma peur, la peur que rien ne change après, que l’on retourne au monde d’avant parce que l’on s’est endormi en confinement … Lire la suite Vagabonde immobile : Semaine 5-6

Vagabonde Immobile : Semaine 3

C’est notre troisième semaine de confinement et nous avons tous pris nos marques, une routine s’installe, individuelle et mélangée à heure précise. L’une continue sa vie étudiante d’écran à écran, l’autre tente de maintenir son mouvement permanent en faisant du sur-place, certaines écrivent à en perdre haleine et l’une enfin, la dernière, s’emmerde immuablement. … Lire la suite Vagabonde Immobile : Semaine 3

Entre deux mers

J’avais l’habitude de me sentir ainsi lorsque je rentrais en France, aussi dépourvue que Blanche, mais pas aujourd’hui. Je me souviens notamment de mon départ pour mon premier été aux Etats-Unis : en fermant la porte de mon appartement à clé, joyeuse et impatiente de ma destination, j’anticipais déjà que cette action euphorique serait mon linceul à mon retour. Mais pas aujourd’hui, car aujourd’hui, je ne passerai pas par le même hall d’entrée qui m’a vu partir. Et aujourd’hui je sais pourquoi je rentre. Je ne suis pas totalement sûre de savoir pourquoi je suis partie mais je sais pourquoi je rentre. … Lire la suite Entre deux mers